Une trajectoire clinique pour la prise en charge des effets secondaires liés au traitement par privation androgénique dans le cancer de la prostate

Le traitement par privation androgénique (TPA) constitue l’une des pierres angulaires de la prise en charge des cancers de la prostate avancés et métastasés (1). Cette approche permet d’améliorer la survie (1), mais au prix d’une série d’effets secondaires – risque accru de...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.