Les fibroblastes associés au cancer favorisent la résistance à la thérapie en cas de cancers du poumon et du pancréas

Les fibroblastes associés au cancer favorisent la résistance à la thérapie en cas de cancers du poumon et du pancréas

Dans des conditions physiologiques, les fibroblastes sont dans un état de repos et agissent de manière à soutenir l’homéostasie tissulaire normale. En revanche, dans le tissu tumoral, ces fibroblastes sont activés de manière chronique et irréversible, raison pour laquelle ils sont appelés «fibroblastes associés au cancer» (FAC). La recherche sur les FAC a montré qu’ils jouent non seulement un rôle important dans la progression et le caractère malin de la tumeur, mais aussi un rôle central en tant que médiateurs de la résistance à la thérapie dans les cancers du poumon et du pancréas.

Les inhibiteurs de point de contrôle immunitaire pour le carcinome pulmonaire non à petites cellules: mécanismes de résistance et perspectives thérapeutique

Les inhibiteurs de point de contrôle immunitaire pour le carcinome pulmonaire non à petites cellules: mécanismes de résistance et perspectives thérapeutique

Dans cet article, nous évoquons les interactions complexes entre les cellules immunitaires, stromales et cancéreuses à l’origine de la résistance aux inhibiteurs de point de contrôle immunitaire. Nous accordons également une attention particulière aux biomarqueurs prédictifs actuellement utilisés pour faire un choix parmi les traitements disponibles. Nous donnons ensuite un aperçu des progrès (pré)cliniques réalisés dans la lutte contre la résistance, en nous tournant vers les potentielles thérapies oncologiques immunomodulatrices du futur.

Derniers commentaires