Régression d’un glioblastome après traitement par CAR T-cells

Dans le New England Journal of Medicine, Christine Brown et ses collaborateurs relatent le cas d’un patient souffrant de glioblastomes multifocaux, qui a réagi positivement à un traitement par lymphocytes T modifiés exprimant un récepteur antigénique chimérique (CAR T-cells)....

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.