L’AAS n’aurait-il pas encore livré tous ses secrets?

L’acide acétyl-salicylique (AAS) pourrait réduire le risque de décès par cancer de la prostate.  

Des données antérieures suggèrent que la prise régulière d’AAS a un effet préventif sur certains cancers. Cet effet s’expliquerait par les propriétés antiplaquettaires et...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.