Hodgkin et immunothérapie

Les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires (anti-PD-1) ont montré leur efficacité dans la prise en charge du lymphome hodgkinien classique réfractaire et/ou récidivant non éligible pour une transplantation hématopoïétique (HCT) autologue. Des recommandations s’avèrent...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.