Deux Belges sur trois optent pour la pension complémentaire

Les fédérations des secteurs bancaire et de gestion d’actifs ont publié leurs chiffres pour l’année 2017: désormais, parmi la population active, deux Belges sur trois disposent d’une formule de pension complémentaire du 3e pilier.

 L’année 2017 marque un record historique pour les pensions complémentaires du 3e pilier en Belgique. En cinq ans, le nombre de souscripteurs à des fonds d’épargne-pension a augmenté de 20%, tandis que les actifs nets totaux de ces fonds progressaient sur la même période de 55,5%!

 Parmi les produits d’épargne-pension du troisième pilier, on distingue les assurances épargne-pension et les fonds d’épargne-pension. La BEAMA, l’association belge des gestionnaires d’actifs, vient d’ailleurs de publier les rendements moyens de ces derniers, calculés au 31 décembre 2017:

  • A 1 an    : +6,6 %
  • A 3 ans   : +6,0 %
  • A 10 ans : +3,5 %
  • A 25 ans : +7,0 %

 Par ailleurs, nous connaissons désormais les plafonds que l’on peut investir en 2018 dans une assurance-épargne pension: jusqu’à 960 euros, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 30% (déclaration de 2019); jusqu’à 1.230 euros, la réduction d’impôt passe à 25%.

 Les chiffres montrent aussi des tendances intéressantes en matière de préférence des Belges. Lorsqu’il s’agit de leur 2e pilier (pension complémentaire constituée dans le cadre de leur activité professionnelle), ce sont les assurances-épargnes pension qui sont plébiscitées (70%) au détriment des fonds. Par contre, dès qu’il s’agit du 3e pilier (pension complémentaire à titre privé), les fonds d’épargne-pension sont plus populaires (58% des actifs totaux du 3e pilier).

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.