Un système automatisé pour l’évaluation quantitative des métastases osseuses

Andrew J. Armstrong (7) a souligné l’importance du BSI (Bone Scan Index), développé en 1998 comme méthode de quantification de la masse osseuse envahie par des métastases pour l’imagerie. Chez les hommes atteints d’un mCRPC, il est important de pouvoir évaluer la quantité de...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.