Surveillance active dans le cancer de la prostate à bas risque chez les sujets de race noire

Une étude observationnelle prospective parue dans Urology tend à montrer que la surveillance active chez les Afro-Américains est aussi sûre que chez les Caucasiens.

La surveillance active est devenue une option bien établie chez les hommes ayant un cancer de la prostate de bas...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.