Midostaurine + chimio dans la LMA avec mutation FLT3

L’ajout de l’inhibiteur de kinase midostaurine à la chimiothérapie standard améliore la survie globale et la survie sans événement chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) porteurs d’une mutation FLT3.

Le traitement de la LMA, une affection hétérogène, demeure...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.