Le lorlatinib, un nouvel inhibiteur 
ALK/ROS1

Les résistances secondaires ne sont pas rares avec les ALK-ITK de 1e et 2e générations. Le lorlatinib, un inhibiteur spécifique de ALK et ROS1, est actif contre ces résistances, en particulier G1202R (1). Il pénètre également le SNC, où il a démontré une activité intéressante...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.