La galétérone en cas de mCRPC

Mary-Ellen Taplin (6) a abordé la pratique clinique associée à la détection du variant 7 du récepteur des androgènes (AR-V7). 
Elle s’est appuyée sur les résultats de l’étude randomisée ARMOR3-SV, qui compare la galétérone et l’ENZ chez des hommes atteints d’un mCRPC AR-V7+.

...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.