Bévacizumab et cancer avancé 
du col de l’utérus

Dans The Lancet, Krishansu Tewari et ses collaborateurs présentent leurs conclusions à l’issue d’une étude randomisée ouverte de phase III. Ces données apportent une preuve de concept pour l’efficacité et l’innocuité de la thérapie anti-angiogénique dans le traitement du cancer...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.