AURA3: l’osimertinib en bonne place 
sur le plan cérébral

Les métastases cérébrales sont fréquentes (plus de 40% des cas) chez les patients EGFR muté. Elles sont aussi associées à un moins bon pronostic (1).

La place de la radiothérapie n’est par ailleurs pas clairement définie (2). Les études précliniques ont montré une excellente...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.