Le sp.a veut diminuer le montant restant à charge des patients atteints d'un cancer

Le sp.a veut réduire de 450 à 250 euros le montant maximum restant à charge des patients atteints d'un cancer et dont le revenu annuel net ne dépasse pas 12.300 euros. «Le cancer ne doit pas rendre pauvre», estiment les socialistes flamands en cette journée mondiale contre cette maladie.

Le sp.a souhaite ainsi que les patients cancéreux dont le revenu annuel net ne dépasse pas 12.300 euros ne paient plus que 250 euros de ticket modérateur. «Cette mesure offre davantage de protection et de sécurité aux groupes les plus vulnérables pendant leur traitement», explique la parlementaire Karin Jiroflée. «La dernière chose dont les malades doivent se préoccuper, c'est l'argent», ajoute-t-elle.

Selon le sp.a, cette proposition coûterait 15 millions d'euros à la sécurité sociale. «Ce sont des cacahuètes pour l'Etat mais c'est très important pour le patient», soulignent encore les socialistes flamands.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.